testata

Italiano English

Home Contacts Links

 

Basilicata_Future Today
 

Open Days Matera

Open Days

Investors cafè

Cohesion Instruments

Europe in my region

 

 

Le technologie spatiale automotive Agrobiotech La structure energetique regionale
Environnement Formation superieure Protection civile Le reseau du systeme de sante
ENVIRONNEMENT

 

La Région Basilicate planifie ses activités en fonction d'une politique de pérennisation.

Le Département développe un ensemble d'orientations et de décisions visant, d'une part à définir les seuils au delà desquels les interventions anthropiques peuvent devenir néfastes, d'autre part à faire face aux risques environnementaux en luttant contre les dégradations et en valorisant les ressources nécessaires au développement tout en rendant l'œuvre de l'homme éco compatible.

Plus spécifiquement s'occupe de:

 

- Vérifier l'impact des activités anthropiques sur le territoire et les différents contextes environnementaux à travers un système d'autorisations articulé sur la base des dispositions communautaires et des lois nationales et régionales (V.A.S.; V.I.A.; A.I.A.; Autorisations concernant les plans paysagistes, Avis Géologiques, Autorisations pour intervenir sur des zones soumises aux impératifs hydrogéologiques, Concessions pour la déviation des eaux et toutes les activités d'extraction ainsi que les déchetteries, Conférences de Planification pour l'autorisation à l'adoption de nouveaux instruments urbanistiques communaux).

 

- Planifier les actions dans le cadre de deux macro-domaines que sont le paysage et le nature:

En ce qui concerne le premier, le Plan Paysagiste Régional est en phase de démarrage, c'est un instrument unique qui expose la synthèse de la sauvegarde et de la valorisation du territoire. Ce plan va au delà du concept de tutelle, en remplaçant le principe essentiellement esthétique du " paysage d'excellence " avec le principe du " paysage ordinaire " qui s'étend dans l'espace et le temps.

En ce qui concerne le second, un élargissement du système de tutelle est prévu, en vue de mettre en avant la compétitivité d'une Région-Parc d'Europe, qui voit plus d'un tiers de son territoire reconnu comme zone protégée.

 

En plus de la récente création du Parc National de la Val d'Agri et du Parc Régional du Vulture, il est prévu de fonder le Parc des Calanchi, en prémisse de la mise en place d'une Réserve Spéciale dont l'intérêt scientifique (de leur part formation morphologie) contribuera à la fondation du Parc Marin National de Maratea.

Un Groupe de travail composé de responsables de l'E.N.E.A., du DITEC - M.E.D.E.S., et de l'A.C.S., est en train de rédiger la Carte du Réseau Ecologique ; parallèlement à cela, des activités de monitorage et d'adaptation des Sites Nature 2000 complètent le programme du domaine environnementale.

Les problématiques des Zones Protégées sont directement liées à celles du Secteur Forestier à travers la rédaction du Plan Forestier Régional, l'élaboration du Recensement des " bois et forêts " et la mise en place de la Certification des Grains, un instrument innovant qui garantit la conservation de la biodiversité végétale.

Afin de préserver le patrimoine forestier, des campagnes " Anti-incendie " et la rédaction du Cadastre des zones incendiées (mis à jour annuellement) sont en cours de réalisation. Cette dernière activité est confiée à un comité paritaire constitué du Corps Forestier de l'Etat et de la Protection Civile Régionale.

En ce qui concerne le traitement des déchets, des fonds communautaires ont été destinés au tri sélectif des ordures et aux infrastructures pour l'achèvement des installations qui permettront un traitement moderne et adéquat des déchets. C'est dans ce contexte qu'est prévu une révision du Plan Régional visant à structurer le système des filières vertueuses qui - bien évidement - concernent aussi les secteurs de l'énergie et de l'agriculture.

Le Plan de Tutelle des eaux (qu'elles soient internes ou issues des bassins hydrominéraux) est en cours de validation. Ce plan est fondamentale dans le cadre d'une gestion publique de l'eau et d'une réorganisation de la pluralité des acteurs impliqués.

 

- Monitorer les activités anthropiques sur le territoire régional pour mieux connaitre et gouverner les transformations en signant des protocoles de collaboration avec le monde scientifique : UNIBAS, C.N.R., E.N.E.A., ARPAB, AGROBIOS, mais aussi avec TOTAL (accords spécifiques concernant l'extraction du pétrole)

Enfin, dans le but de renforcer le sens de l'identité, le Redus (Réseau de Formation pour la Préservation) est l'instrument qui permet de sensibiliser de mieux en mieux le public sur les thèmes de l'environnement comme le trie sélectif des déchets et la légalité.

 


 

DOWNLOAD FILE  .PDF

 

 

Spot

 

footer

con la collaborazione di

Europe Direct

 

Regione Basilicata Commissione Europea POR Basilicata POR Basilicata - www.giovani.basilicata.it