testata

Italiano English

Home Contacts Links

 

Basilicata_Future Today
 

Open Days Matera

Open Days

Investors cafè

Cohesion Instruments

Europe in my region

 

 

Le technologie spatiale automotive Agrobiotech La structure energetique regionale
Environnement Formation superieure Protection civile Le reseau du systeme de sante
LA STRUCTURE ENERGETIQUE REGIONALE

 

La Région Basilicate joue un rôle marginal en ce qui concerne la consommation d'énergie électrique en Italie. En 2005, Elle a généré moins de 6% de la production brute italienne (303.672 Gwh) et a consommé moins d'1% de la consommation nationale (309.817 Gwh). Le déficit structurel entre l'offre et la demande ces dernières années oscille toujours entre 40% et 50%.

Par ailleurs, depuis 1990, sa production d'électricité a progressivement augmenté (de 28% entre 1998 et 2005 contre 17% au niveau national) tout comme sa demande (augmentation de 47% sur la période 1990-2005 alors qu'au niveau national, cette augmentation atteignait les 21%). Ces augmentations sont dues à la forte croissance de la consommation du secteur industriel (+80% par rapport au 1990).


 

La production des énergies renouvelables

De 2002 à 2005, il est à noter que l'offre énergétique a augmenté du 136% dans le secteur des énergies renouvelables. En 2005, 31% de la production énergétique totale régionale provenait de ces énergies (essentiellement les énergies hydroélectriques et éoliennes)


 

La production des hydrocarbures en Basilicate

La Basilicate est la première région productrice de pétrole en Italie (32,35 millions de barils de pétrole extraits en 2007, équivalent à 74,78% de la production nationale).

Ce dernières années, les concessions les plus intéressantes et productives ont été celles de la Val d'Agri (Projet TREND 1) attribuée à ENI S.p.a. et à SHELL Italia E&P et celle de Gorgoglione (Projet TREND 2 ou TEMPA ROSSA) attribuée à TOTAL Italia, SHELL Italia E&P et à EXXON Mobil. Ces concessions sont aussi celles qui offrent les meilleurs perspectives pour les années à venir.

 

Les gisements de la Val d'Agri - qui enregistre des pics de productions au alentours de 104.000 barils par jour et de 3,2 millions Nm3/g de gaz - et celui de Gorgoglione - qui débutera sa production avant 2010 et dont les pics de productions sont estimés aux alentours de 45.000 barils par jour et de 0,7 Nm3/g de gaz - représentent une réserve énergétique de 700 millions de barils équivalents pétrole (bep) et d'environ 2,5 million de barils d'huile " in posto ", ce qui au prix actuels du pétrole correspondent à environ 42 milliards d'euros.

On comprend dès lors tout l'intérêt stratégique que constituent ces sites que ce soit pour l'Italie dans son ensemble ou pour la Région de la Basilicate pour qui l'exploitation pétrolifère a permis et permettra dans un futur proche d'accumuler des ressources économiques synonymes de développement.

 

Ces zones sur lesquelles on procède à l'extraction du pétrole se caractérisent par un écosystème riche (la Val d'Agri est au centre d'un parc naturel) et présentent par ailleurs un haut risque sismique et de glissement de terrain. Ces conditions ont nécessité d'être particulièrement attentif aux conséquences écologiques de l'exploitation pétrolière. C'est dans ce contexte que le gouvernement, puis ENI, ont signé des accords pour l'exploitation du projet Trend1 en s'engageant sur une série d'interventions portant sur : les infrastructures, la promotion (des entreprises et du territoire) et l'environnement.

 

A cela s'ajoutent des obligations contractuelles prises par ENI qui vont au delà de la norme en vigueur en matière de tutelle de l'environnement ou économique : des actions de compensation environnementale, un système de monitorage de l'environnement, l'achèvement du réseau de distribution de gaz, des programmes régionaux de développement durable, des bourses d'étude, la création d'un siège pour la Fondation Mattei, la réalisation d'un observatoire de l'environnement, l'anticipation des royalties et la création de la Società Energetica Lucana.

 

De même pour le projet Trend2, la Région a signé des accords avec les titulaires de la concession stipulant la fourniture gratuite du gaz extrait au net de l'autoconsommation certifiée, la réalisation d'un réseau de monitorage de l'environnement et, plus généralement, l'accompagnement dès la première année de production des programmes de développement durable et des campagnes de promotion pour la Basilicate.

 

 

 

DOWNLOAD FILE  .PDF

 

 

Spot

 

footer

con la collaborazione di

Europe Direct

 

Regione Basilicata Commissione Europea POR Basilicata POR Basilicata - www.giovani.basilicata.it